Uberisation

Il est désormais possible de s’offrir, en ligne, un logo pour 5 dollars. Eh oui, l’uberisation, ça concerne aussi le branding et la communication.

D’un côté, des organisations/entreprises qui voient leurs coûts de communication comme un mal nécessaire. De l’autre, une communauté de graphistes somme toute assez peu conscients de la valeur de leur travail – ou tout simplement affamés ? Au milieu, une plateforme web qui fait le lien, en chantant les louanges de la désintermédiarisation, au mépris des recommandations édictées par les représentants de la profession. Si nous n’avons pas là un joli spécimen d’Uber, ça y ressemble sacrément.

Pot de fleurs
Soit. Ne refaisons pas la querelle des Anciens et des Modernes. Soyons bon joueurs et, de toute façon, le mépris et la braderie ne sont, hélas, pas nouveaux dans la branche. Evertuons-nous plutôt à faire ressortir le dommage : l’identité se voit réduite à sa fonction ornementale (comme le pot de fleurs sur le bord de la fenêtre) ; le management se prive d’un outil de décision et de motivation ; l’organisation/entreprise passe à côté de sa différence, et de ce qui lui permet de la faire rayonner, sans pareille, à chaque instant et partout, de façon immédiate et évidente.

Le grand Ferdinand de Saussure, linguiste genevois de la fin du XIXe siècle, inventeur de la sémiologie, penseur génial sans lequel le branding ne serait pas ce qu’il est (si, si), nous expliquait que l’expression et le contenu étaient aussi inséparables que les « deux faces d’une feuille de papier ». Il en va de même d’un logo et, plus largement, d’un système identitaire : il n’a d’autre raison d’être que de manifester un projet ; il n’est qu’illusion, gesticulation, maniérisme vain s’il n’a pas ce dessein et ce pouvoir sémiotiques.

Processus profond et exigeant
A moins d’un hasard ou d’un coup de chance, la construction de cette manifestation est un processus profond et exigeant, qui demande autant une connaissance subtile du projet de l’organisation/entreprise qu’une grande maîtrise des codes, principalement visuels et verbaux, qui permettront de lui donner un corps, et de rayonner.

Vu comme ça, 5 dollars, eh bien, c’est cher payer.

Lire un article de L’Hebdo sur l’uberisation du monde

Lire un article du Monde sur ce qu’est l’uberisation

Share This